Retour

PARIS / 75

Une friche transformée en un nouveau lieu de vie(s) !

Quartier de la gare d’Austerlitz

-

Une concertation dans la durée

Kaufman & Broad a voulu un projet qui soit partagé et accepté par le plus grand nombre. Un véritable travail de co-conception s’est engagé avec la ville de Paris, les mairies du 5e & 13e arrondissements, la SEMAPA, l’Architecte des Bâtiments de France, la représentante du comité permanent de la concertation… Plus de 50 réunions de concertation représentant jusqu’à 3 000 personnes ont été organisées. Toutes les commissions ont rendu un avis favorable. Kaufman & Broad s’est engagé à poursuivre la concertation pendant les travaux avec des réunions d’information régulières et des ateliers. Les permis ont été obtenus et les immeubles sous maîtrise d’ouvrage Kaufman & Broad entièrement commercialisés.

Plus de 2 ha d’espaces végétalisés en plus !

Conçu pour être exemplaire, le projet permettra de renforcer la place de la nature en plein cœur de Paris. Cet espace, urbain par essence et minéral par nature, va accueillir plus de 2 hectares supplémentaires d’espaces verts dont 5 200 m2 de terrasses agricoles et végétalisées ainsi que 400 arbres de hautes tiges. À terme, c’est 20 000 m2 d’espaces désimperméabilisés. Les différents bâtiments prévus intègrent du bois, de nombreux matériaux biosourcés et parfois même de réemploi. En phase d’exploitation, les immeubles viseront la neutralité carbone. Une ferme photovoltaïque de 3 400 m2 produira une partie de l’énergie nécessaire aux bureaux, qui seront également raccordés aux réseaux Climespace (neutre en carbone) et de chaleur parisien.

 

Quand le contemporain préserve le patrimoine

Une rénovation n’empêche pas la mise en valeur du patrimoine, au contraire. La Gare de Paris-Austerlitz, chef d’œuvre de l’architecture industrielle du XIXème siècle, sera totalement ré- inventée pour proposer un véritable pôle de transport multimodal adapté aux évolutions de la ville de demain. Longtemps enclavée, la nouvelle gare d’Austerlitz sera totalement ouverte et connectée à la ville.

Avec un potentiel de 20 millions de passagers supplémentaires, la future gare permettra d’économiser annuellement 66 000 tonnes de CO2, soit 39 000 vols Paris-New York. L’intermodalité (trains, métros, bus propres, vélos, marche) y sera fortement améliorée avec notamment 2 000 stationnements pour les vélos et les trottinettes. La création de larges voies piétonnes permet de connecter le projet et la gare à son environnement par des accès plus simples, plus rapides et beaucoup plus agréables pour les usagers, celles-ci étant paysagées et bordées de services.

Vers un quartier mixte et animé

Le projet inclut toutes les composantes d’un quartier à vivre, à commencer par l’habitat à caractère social et intergénérationnel avec 226 logements dont 85 dédiés aux étudiants. Un hôtel de 210 chambres, un bar en rooftop, de nombreux restaurants et cafés. 50 000 m2 de bureaux vont accueillir l’Agence Française du Développement mais aussi un espace de coworking et un auditorium. Bien sûr, le projet inclut les équipements nécessaires au fonctionnement de la gare, bureaux et locaux SNCF, parking public en sous-sol (en remplacement du parking aérien) et dépose minute. Ce nouveau quartier proposera égale- ment une offre commerciale de proximité variée répartie sur l’ensemble du site. Le nouveau quartier par ses nombreuses facettes pourra répondre aux besoins des usagers de la gare mais aussi des riverains.

Les architectes :

  • Atelier d’architecture Gares & Connexions / AREP
  • Atelier Zundel & Cristea
  • Dietmar Feichtinger Architectes
  • Henke & Schreieck
  • Inspace Architecture
  • Tank Architectes
  • Trevelo & Viger-Kohler
  • Wilmotte & Associés Architectes